Vous êtes ici : Accueil > Randos > ascension et tour du mont caume au départ du Broussan( ste anne (...)
Publié : 2 novembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

ascension et tour du mont caume au départ du Broussan( ste anne d’Evenos)

1 vote

le circuit IGN

Cette randonnée est difficile , 6 heures, car dans plusieurs parties il faut progresser sans repérage, sur des versants très pentus, avec une végétation parfois très dense (dont des épineux, classiques dans la végétation méditerranéenne). Ces contraintes empêchent de l’imaginer en sortie de famille tranquille...

Cette sortie a été inspirée par le site visorando.

Les forts du mont caume(wikipédia..)

Le départ s’effectue depuis le parking du Col du Corps de Garde sur la commune d’Evenos.

Emprunter le sentier qui s’enfonce dans le sous-bois de chênes kermès et de quelques pins, derrière la citerne incendie verte . Le sentier, assez étroit, malgré sa fréquentation, grimpe rapidement. Son balisage est hasardeux et ancien : des marques vertes au sol et des marques bleues (à la bombe, traces probablement d’un trek, mais pas récent). Cependant aucun risque de se tromper, il n’y a pas de croisements avec d’autres sentiers, excepté à la cote 660 (voir ci-après).

A la cote 660, détour facultatif, prendre sur la gauche,(pas très visible) une minuscule trace de sentier qui part vers l’Ouest. Objectif : rejoindre l’aplomb du Trou des Fées et profiter d’un point de vue remarquable jusqu’aux calanques de Marseille. Assez rapidement le sentier se heurte à la crête rocheuse. C’est derrière un éperon rocheux un peu en hauteur sur la droite du sentier, que se trouve la faille par laquelle passer. Le sentier est marqué d’un cairn à bien repérer, sinon faire la grimpette sur la crête n’importe où, ce n’est pas dangereux).

Une fois sur la crête rocheuse, il n’y a plus de sentier, mais des éboulis et des amas rocheux. Marcher globalement plein Ouest. Un pin ayant une grosse branche cassée, pendant jusqu’au sol, pourra éventuellement vous servir de point de repère pour revenir par le même trajet. Au bord de la falaise, avec la carte repérer le lieu exact de l’aplomb du Trou des Fées. Mais on ne voit pas ce trou depuis les hauteurs.

Reprendre le même trajet pour revenir sur le sentier principal , sans difficulté particulière. Les 5/6 de l’ascension sont faits. La dernière partie se fait dans une végétation plus disparate, caractéristique du maquis méditerranéen à cette altitude.

L’arrivée sur la crête du Mont Caume se fait sur une petite route de jonction de l’ouvrage fortifié Ouest avec la route principale d’accès.

L’ensemble des anciens sites militaires et des sites civils, sur une distance d’un peu plus d’1 km, est aujourd’hui en accès libre.

Le circuit vous emmène donc tout d’abord jusqu’au bout de l’ouvrage Ouest et sur le sommet du « Caume Ouest », donné pour 753m d’altitude.

Prendre tout droit la petite route qui continue de monter vers le sommet. On longe les anciennes plateformes de tir, maintenant bétonnées et une plateforme avec un ancien magasin souterrain complètement fermé par une porte métallique. Le parcours emmène jusqu’à l’ouvrage fortifié de l’Est, sur le « Caume Est » à environ 730m d’altitude. D’anciennes pancartes métalliques bien rouillées marquent les anciennes limites infranchissables au public. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Longer les murs de l’ouvrage fortifié condamné, qui comporte un grand nombre de meurtrières, dont certaines sont fictives. Continuer la route qui monte, jusqu’à pouvoir prendre sur la droite un lacet qui repart vers l’Est. On atteint une terrasse qui surplombe Le Revest et son barrage. Peu après, sur la droite, trouver l’escalier qui monte sur les hauteurs du « Caume Est ». Gagner tout à l’Est un petit ancien bâtiment de relais d’antenne civil délabré. Prendre ensuite la piste par le Nord qui, dans l’ancienne enceinte fortifiée, mène à la vigie d’été de surveillance des feux de forêts .

Grimper les escaliers, contourner le bâtiment et, sur la petite crête,. Vous êtes bien au sommet. Mais pas d’indication de l’altitude.
Une fois sur la route, gagner le départ du sentier de descente. Le départ, sur la droite de la route (en remontant), est matérialisé par une pancarte d’avertissement pour les parapentistes, fixée sur la barrière de sécurité . Enjamber la barrière. On aperçoit en contrebas des escaliers dans la pente et le sentier qui file à travers les buissons. Juste avant les premières marches, on passe à côté d’une ancienne citerne voûtée enterrée sous la route (dont on voit l’encadrement de son ancienne petite porte).

Descendre les marches (il y a là une zone de départ de parapentes) et commencer la descente du sentier. En fait il s’agit d’une ligne France Télécom enterrée, recouverte de plaques ou de béton de part en part.
Attention la pente est raide ! Ce « sentier » contourne le sentier officiel de la carte et permet surtout d’éviter la route goudronnée.

Arrivé tout proche au niveau d’un lacet cote 572 (ainsi qu’une seconde zone de départ de parapentes), ne pas rater le sentier qui fait un virage à 90° vers la gauche (vers l’Est) et s’enfonce dans un maquis assez bas(ronds verts).
En remontant sensiblement, on passe la cote 616, puis on poursuit vers les falaises du Bau du Midi. Le circuit passe juste en dessous d’une ligne électrique haute-tension montant jusqu’au sommet du Mont Caume.

Malheureusement à partir de là, plus de sentier véritable. La progression devient difficile dans la végétation pendant 10 min... Il faut prendre en repère un éperon rocheux, au pied duquel on va passer à gauche .

Une fois passé cet éperon, d’autres difficultés commencent réellement ! Il faut désormais remonter sur le flanc rocheux d’un ravin (dont la crête Est du Bau du Midi plonge ses falaises étourdissantes dans la vallée du Revest).

Il n’y a toujours pas de sentier correctement matérialisé, alors qu’il est clairement indiqué sur la carte geoportail. Prendre en repère un collet (qu’en l’absence de nom sur la carte je désignerai collet du Mont Caume).

Le parcours passe par ce collet, presque à la limite de séparation des communes d’Evenos et le Revest.
Sur ce flanc rocheux, une fois passés les derniers cairns qui vous guident sur la roche nue, il vaut mieux progresser assez rapidement tout en montant par le fond du ravin (à gauche, à l’Ouest) sous le Caume Est, que sur les roches du flanc Est, pourtant dégagé et a priori plus facile, mais qui se complexifie avec une végétation trop dense un peu plus haut.

Au collet du Mont Caume, on repère facilement une cabane de veille de chasseurs perchée dans un arbre. Prendre à droite sur quelques mètres, puis rapidement trouver sur la gauche le sentier qui part pour contourner le Mont Caume par le Nord (le sentier qui continue vers l’Est mène à l’Aven du Mont Caume).

Notre sentier s’enfonce peu à peu dans un maquis haut assez dense. La recherche de la trace du sentier n’est pas aisée. Il n’y a toujours aucun balisage. Il faut garder ses repères : la carte, le soleil, la tour du Mont Caume et ...son GPS si on en possède un(c’était le cas..) !

Fort heureusement en plein Nord du Mont Caume, ce sentier (en pointillé sur la carte IGN) rejoint un sentier plus large (en trait plein), à la cote 607. A droite ce sentier se poursuit vers la Fontaine Saint Martin. Prendre à gauche. Poursuivre la descente et le contournement du massif sans difficulté.

Peu après la cote 517, le sentier rejoint un nouveau sentier. A droite on rejoint La Rouge et Robœuf. Continuer à gauche, jusqu’à atteindre un croisement de plusieurs sentiers à la cote 453 . Prendre sur la gauche le large sentier coupé d’une barrière marquée « chasse gardée ». Contourner cette barrière et prendre la piste qui descend légèrement. Ne pas tenter de rejoindre le Trou aux Fées par le sentier en pointillé de la carte IGN, qui part à gauche au niveau d’une petite terrasse du grand sentier, et passant par la cote 536 : à de nombreux endroits, il a complètement disparu sous la végétation.

Traverser le ravin à la cote 430 (non marquée sur la carte). Continuer cette piste, plus ou moins large selon les endroits . Gagner le collet du ball-trap à la cote 465 . Une citerne bleue sur la gauche, vous confirme ce grand carrefour. Prendre en face la piste d’accès partiellement bétonnée qui vous amène au parking du point de départ.

commentaires de MC TOUL sur visorando

Documents joints

  • Document, GPS eXchange Format, 176.6 ko
  • Document, GPS eXchange Format, 2.1 ko
  • Document, Keyhole Markup Language, 5.2 ko