Vous êtes ici : Accueil > Randos > chateau du diable et gorges du destel(ollioules-evenos)
Publié : 9 avril 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

chateau du diable et gorges du destel(ollioules-evenos)

1 vote

le circuit IGN

circuit dans le même secteur

histoire et légendes d’ollioules
grottes du château du diable
Rando très difficile, passages pierreux, un peu d’escalade, cordes à noeud etc de 5h30
Cette rando a été inspirée sur le site visorando

la carte est mauvaise à cause des grottes, le GPS a disfonctionnéDans les gorges entre ollioules et evenos, s’arrêter sur le parking du club canin ( éviter le samedi..)De là, il faut traverser la rivière à gué( la reppe) après avoir traversé le parapet et vous vous rendez de l’autre coté de celle-ci afin de débuter votre marche. En été vous n’aurez aucune difficulté à passer. En hiver, la Reppe est plus haute mais accessible. Pour vous aider, un passage à 25m en aval de la Reppe vous permettra d’accéder facilement. Arrivé sur l’autre rive, vous prendrez la direction de gauche en remontant la Reppe sur une centaine de mètres, vous arrivez au four à chaux. Le laisser sur la droite. Partir au Nord et longer la Reppe pendant 500m (petit chemin) jusqu’au début du Destel. Prendre à droite dans le lit du Destel et remonter celui-ci.
Nous avons aperçu à un moment donné sur la droite un chemin qui montait dans le pierrier, curieux et après avoir aperçu des repères bleus, nous avons pris cette sente très raide, nous sommes arrivés à un petite grotte qui traverse la paroi et débouche sur un petit plat et une arche naturelle.Revenu sur nos pas nous avons essayé de continuer à monter mais c’est sans intérêt sauf pour les grimpeurs , après 2 cordes à noeud , et de l’escalade de plus en plus compliqué nous sommes redescendus dans le destel, et avons continué jusqu’à ce qu’un sentier pierreux parte à droite.

le sentier grimpe très rapidement dans les pentes mixtes roches/pierrier. Il n’est pas balisé en couleur, mais de nombreux cairns l’encadrent. A mi-pente avec un peu d’observation, on aperçoit une arche de pierre (parfois désignée « Arche d’Alliance » ou « Portique du Château du Diable »), magnifique construction naturelle au-dessus du vide.
Sur la droite de l’arche, dans le bas de l’immense paroi rocheuse, on aperçoit les entrées (porches) de 5 cavités et surtout les 2 principales rapprochées, seules accessibles. La plus basse a un gros rocher dans son porche. Rester sur la courbe de niveau et se diriger tout d’abord sur la gauche vers les grottes qu’on aperçoit sur la paroi de gauche (couleur jaune et traînées verticales noires), ce sont les grottes Monier. La sente mène jusqu’à celle du bas. Sans trop de difficulté on atteint celle du haut par un ressaut rocheux où il faut mettre les mains.(

,

Reprendre la même sente et prendre à gauche et se diriger vers la « pile » de gauche de l’Arche d’Alliance. Utiliser une première puis une seconde corde à nœuds pour franchir le ressaut rocheux et atteindre le début du dessus de l’arche.Franchir l’arche avec précaution et se diriger vers l’entrée inférieure de la grotte. Une autre corde à nœuds permet de franchir le nouveau ressaut rocheux, avant d’atteindre le porche, puis à l’intérieur, un plat formant l’essentiel de son volume.
La randonnée dans l’ensemble des grottes mène tout d’abord par l’intérieur de la 1re grotte aux abords du porche de sa seconde entrée (la plus haute des 2 entrées principales vues extra), puis en grimpant encore à l’intérieur, on découvre une étonnante cour intérieure, avec des arcs-boutants renforçant l’éperon rocheux dans lequel est logée la grotte qu’on vient de parcourir et plusieurs niveaux de plats. Dans le fond à droite, les 3 niveaux des grottes d’Amour. La randonnée reprend son cours dans le fond de la cour intérieure à gauche, en suivant le balisage rouge.Par un bout de sentier très pentu on atteint une faille très étroite et une cheminée équipée de 2 cordes qui permet d’atteindre le dessus de la barre rocheuse.Cependant ce fut trop compliqué pour nous (pas assez équipé pour l’escalade)

Aussi nous sommes ressortis des grottes et pris le sentier à gauche qui nous mena à une corde à noeud, passage plus facile vers l’autre versant de la montagne et un sentier plus raide jusqu’au GR51.
Accéder à la cote 370m à un carrefour où le GR51 prend à 90° sur la droite. Mais continuer la randonnée tout droit une centaine de mètres environ.
Un balisage jaune et un petit cairn indiquent la direction à suivre à gauche en descendant.
La sente est plutôt bien balisée en jaune et avec des cairns ou des pierres bordant les lacets.Peu avant d’arriver dans le lit du Destel, on passe la Fontaine des Joncs, ancien puisage pour le bétail.On rejoint ensuite le lit du Destel, qu’on va emprunter en le descendant par la gauche, dans ses parties les plus étonnantes . En effet mains courantes et chaînes permettent de passer les ressauts rocheux les plus importants. On parcourt les
marmites de géant sur leurs pourtours, pour celles remplies, ou même dans leurs fonds, pour celles vides.
Le sentier suit ainsi le lit du Destel et rejoint le départ vers le Château du Diable.
Prendre ensuite le même parcours qu’à l’aller.

fiche du chateau du diable

autre circuit, 18 juin 2015

Rando très difficile aussi plus courte (3heures..)plus le pique-nique au bord du destel,même départ mais 200m à droite pour la source , puis rejoindre le destel, et dès la jonction un sentier à gauche qui mène à une grotte( la beate) puis les gorges une alternance de rochers, de passages avec chaînes, avant les 1res cuves, un sentier(cairn) permet de rejoindre au bout de 50m environ, la grotte christianisée.
Puis la poursuite jusqu’à se retrouver devant un mur , les chaînes ayant été enlevées, juste un peu avant sur la droite, des dauphins bleus dessinés , c’est la montée très raide,épuisante avec la chaleur, qui va nous mener jusqu’au sentier en balcon 150m-200m plus haut), puis le GR et enfin le gros cairn plus loin , descente caillouteuse, corde à noeuds etc vers le château du diable, le porche à franchir et une descente rapide et caillouteuse jusqu’au destel puis c’est le retour.

Documents joints

  • Document, GPS eXchange Format, 127.2 ko
  • Document, GPS eXchange Format, 2.1 ko
  • Document, Keyhole Markup Language, 50.9 ko
  • Document, GPS eXchange Format, 92.6 ko
  • Document, GPS eXchange Format, 2.1 ko
  • Document, Keyhole Markup Language, 50.9 ko